Migrants enfermés au Havre : le témoignage d'une bénévole qui a reçu leur message

Pris au piège dans un container sur le port du Havre, 16 migrants ont envoyé une photo grâce à un téléphone portable. Depuis l'une des caisses métalliques, ils parviennent à contacter une bénévole rencontrée à Calais.
"J'ai reçu un message en Anglais qui disait : 'on est dans un container et on est en train de s'asphyxier. Il faut appeler la police qu'ils nous retrouvent'", explique Marine Mane. Immédiatement, cette habitante de Reims prévient la gendarmerie. En moins de deux heures l'appel est géolocalisé  et les migrants retrouvés grâce à leur présence d'esprit. Ils ont fabriqué une sorte de drapeau collé contre la vitre du container pour qu'on les retrouve.

Victimes d'un réseau ?

Les 16 migrants ont été retrouvés sains et saufs alors que l'issue aurait pu être fatale.  Leur périple avait commencé à Nantes où ils se sont dissimulés dans un container chargé sur un camion, en direction du port du Havre. De là, ils espèrent rejoindre l'Angleterre, mais le container est en fait destiné à embarquer pour les Philippines.  Les enquêteurs cherchent maintenant à déterminer si ces réfugiés ont été victimes d'un réseau de passeurs.

Related posts