MER DE CHINE Présence américaine

en bref

Le secrétaire américain à la Défense s'est rendu vendredi sur un porte-avions américain en mer de Chine méridionale, en dépit de mises en garde chinoises contre le renforcement de la présence américaine dans cette zone disputée. Le navire américain et ses 75 avions et hélicoptères se trouvaient à un peu plus d'une soixantaine de milles nautiques à l'ouest de Luzon, l'île principale des Philippines. Pékin considère la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale comme son territoire national, au grand dam de plusieurs pays voisins qui revendiquent aussi des parties de cette zone.

SYRIE Intensification des combats

De violents combats, impliquant tous les protagonistes de la guerre en Syrie, ont jeté sur les routes des milliers de civils dans le nord au moment où des pourparlers entre le régime et l'opposition se tiennent à Genève. Témoignage de l'intensité de la bataille, plus de 200 combattants de différentes factions armées ont été tués depuis dimanche dans la province septentrionale d'Alep, sans qu'aucun camp n'ait pu réellement avancer sur le terrain.

JAPON Les opérations de secours se poursuivent

Des habitants de la petite ville japonaise de Mashiki, chassés de leurs maisons détruites, faisaient, vendredi, soir la queue pour obtenir de l'eau potable, cherchant avant la nuit à conjurer la peur de répliques meurtrières, vingt-quatre heures après un puissant séisme. Les secours continuaient de rechercher des survivants dans les décombres des habitations détruites par une secousse d'une violence inédite pour bien des riverains, et dans laquelle neuf des leurs ont péri et leur château vieux de 400 ans a été endommagé. Près de 900 personnes ont été blessées, dont 52 grièvement par une secousse de magnitude 6,5 suivie de nombreuses et puissantes répliques.

CORÉE DU NORD Essai raté

Pyongyang a subi un cinglant revers en échouant vendredi à tirer un missile, sans doute un Musudan, qui a explosé en plein vol, après avoir revendiqué ces derniers mois une série d'avancées dans ses programmes nucléaire et balistique interdits.
Le ministère américain de la Défense a confirmé que le missile balistique de moyenne portée s'est détruit en plein vol.

Related posts