La Chine rejette les préoccupations du Japon et du Timor oriental concernant la mer de Chine méridionale

BEIJING, 18 mars (Xinhua) -- La Chine a rejeté jeudi un communiqué de presse conjoint publié par le Japon et le Timor oriental exprimant leurs préoccupations concernant la mer de Chine méridionale.

"Le Japon n'a pas le droit de commenter la question de la mer de Chine méridionale. Cependant, il a trompé le public de manière active et diffamé récemment la Chine au sein de la communauté internationale, au mépris des faits fondamentaux. Je voudrais dire à la partie japonaise que cela sera vain et permettra seulement au peuple chinois de saisir clairement la mentalité de certains Japonais", a déclaré Lu Kang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, lors d'une conférence de presse.

Selon certaines informations, le Japon et le Timor oriental ont exprimé leurs "vives préoccupations sur la situation récente en mer de Chine méridionale" dans un communiqué de presse conjoint, publié suite à la rencontre entre le Premier ministre japonais Shinzo Abe et le président est-timorais Taur Matan Ruak mardi à Tokyo. Les deux parties ont également mentionné un arbitrage sur la mer de Chine méridionale initié par les Philippines.

"Nous espérons également que les pays concernés pourront distinguer le bien du mal et être prudents concernant leurs paroles et leurs actes, et ne seront pas exploités par certains pays malveillants visant leurs propres intérêts", a-t-il ajouté.

M. Lu a également réitéré le rejet et la non-acception par la Chine de l'arbitrage des Philippines. "Nous n'accepterons aucun recours unilatéral pour le règlement des différends par un tiers", a-t-il noté.

Related posts