20h20 Washington veut parler aide économique à l'Irak avec les pays du Golfe (AFP)

L'administration américaine souhaite discuter des aides économiques à l'Irak avec les pays du Golfe, a indiqué mardi à Mormugao (Inde) le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter.

"Economiquement il est important que toutes les destructions qu'a subi l'Irak soient réparées" lorsque le groupe Etat islamique aura été chassé du pays, a déclaré le responsable américain en Inde, où il est en visite.
"Je sais que c'est une des choses que le président (Barack Obama) veut aborder avec nos partenaires du Golfe lorsqu'il les rencontrera à la fin de la semaine prochaine" dans un sommet du Conseil de coopération des pays du Golfe (CCG) à Riyad, a expliqué M. Carter à des journalistes, sur le pont du navire américain USS Blue Ridge.
La baisse des prix du pétrole "rend les choses plus difficiles" en ce moment pour le gouvernement irakien, a souligné le secrétaire à la Défense.

M. Carter est en tournée en Inde et aux Philippines cette semaine.
Il rejoindra ensuite les Emirats arabes unis puis l'Arabie saoudite, où il doit participer mercredi à une réunion des ministres de la Défense du CCG, à la veille du sommet auquel assistera le président Obama.
En visite à Bagdad vendredi, le secrétaire d'Etat américain John Kerry s'est dit convaincu que les jihadistes étaient "en train de perdre" la partie en Irak.
La coalition internationale pilotée par les Etats-Unis va, avec l'Irak, "faire encore monter la pression" sur l'EI, a promis John Kerry, s'engageant à "continuer de cibler et d'éliminer des dirigeants de Daech (acronyme arabe de l'EI)".

Related posts